Bienvenue sur KH-Reborn RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum déménage : Par ici ~

Partagez | .
 

 Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Une longue journée... /! Warning : Yaoi /!   Mar 17 Aoû - 20:38

Le ciel était d'un bleu tellement claire que l'on pourrait croire que celui-ci était blanc. Le soleil brillait tel qu'il brûlait les yeux.
J'étais dans le centre ville de Namimori, me baladant. Malgré le chaleur, je portai mon manteau noir et mon écharpe, ce qui fit que plusieurs personnes me regardaient comme si j'étais fou, surtout que je me trimballais avec mes deux katanas à la ceinture.
Ce que j'étais certainement...Mais je ne me reconnaissais plus en ce moment. Tout ce que je sais, c'est que je n'étais dorénavant plus le même qu'étant plus jeune.
Me rappeler de ce jour me faisait mal, et me donner des pulsions de meurtre, de ce fait j'essayais plus où moins d'éviter de parler aux gens de la rue, qui eux ne me parlaient pas non plus.
Entre ceux qui me regardaient comme un fou, ou ceux dont le regard était apeuré en me voyant, je ne savais pas le quel mal prendre. J'y étais tellement habitué que ça me laissai no chaud ni froid.

J'avais envie de tuer quelqu'un, oui, de tuer quelqu'un. S'était si facile, depuis que j'avais tué mon père...Mon salop de père...
La journée était longue, et j'avais de plus en plus l'impression qu'elle se rallongeait, juste pour me faire chier.

Kuroyuki devait certainement m'attendre....D'ailleurs, je ne comprenais toujours pas pourquoi j'étais tombé amoureux aussi follement de ce gamin de trois ans de moins que moi. Mais je l'aimais, et ça, je ne pouvais le nier.

Je me dirigeais vers l'appartement, lentement. je n'aimais, à vrai dire, jamais faire quelque chose rapidement, sauf si ça me gonflai.
Arrivé à la porte de l'appart', je sonnai au numéro de chez Kuro'.


Dernière édition par Akito Fujiwara le Dim 19 Sep - 7:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Mar 17 Aoû - 23:11

J'étais sorti durant une longue partie la journée, patrouillant dans le quartier à la recherche de personnes à massacrer, mon envie de meurtre reprenant le dessus. On était quelle date aujourd'hui ? Je marchais, massacrais les personnes louches et marchais encore et encore, jusqu'à ne plus pouvoir utiliser mes jambes. J'arrivais vers un parc, près de la résidence des Hatori, famille décimée il n'y a même pas une semaine par un ami. Je me laissais tomber dans l'herbe et ouvrait largement les bras.

Le ciel était d'un bleu trop clair pour moi, et le soleil me brulait les yeux. Je les ferma donc, m'assoupissant doucement. Je me réveilla en sursaut en entendant un cri venant de loin. Je me releva en vitesse et me dirigeais vers l'endroit d'où venait le hurlement. Je m'arrêtais à quelque mètres de l'endroit et épiait la ruelle. Je me trouvais à côté de l'immeuble où j'habitais, dans une petite ruelle à trente mètre de là.

Je me plaquais contre le mur et je vis sortir... Akito Fujiwara ?! Qu'est-ce qu'il fait là à cette heure-ci ? Il se dirige vers l'immeuble... Il est venu me voir ? Il monta deux étages et s'arrêta, regardant autour de lui, sachant qu'il était épié par quelqu'un. Je restait à distance et continuait à avancer derrière lui, à son rythme. Il s'arrêta devant ma porte et sonna. Il a perdu sa clé ? Idiot de petit ami de trois ans de plus que moi ! Je me souriais à moi-même et lui sauta sur le dos, le faisant hurler. Je rigolais comme jamais et il tourna la tête vers moi, l'air furieux. Je pressait mes lèvres contre les siennes et l'embrassais langoureusement. Combien de temps que je ne l'avais pas vu, mon grand Akito ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Mer 18 Aoû - 0:18

Je sentais que quelqu'un m'épiait, mais je ne me retournai pas. M'apercevant que Kuroyuki ne répondait pas, je sortis mes clefs et entrai dans l'appartement. je montai les étages jusqu'à arriver à la bonne porte où je sonnai une nouvelle fois. Personne.
C'est alors que je sentis quelque chose, ou plutôt quelqu'un, me sauter sur le dos.
Un cris aigu s'échappa de ma gorge et je me retournai en fureur vers celui qui venait de me sauter dessus.

Je vis que s'était simplement Kuroyuki. Cet imbécile...Il aurait pu se prendre mes katanas dans le cœur.
Il était en train de rire, et étrangement cela me faisais du bien et me calmai.
Il m'embrassa alors langoureusement et je ne pu m'empêcher d'y participer.
Cet idiot...Cela fait bien plusieurs mois que je ne l'avais pas vu.

Toujours en l'embrassant et en souriant froidement en même temps, je lui pris les clefs de sa poche et ouvris la porte. Je le poussai devant moi et me dirigeai vers le salon, fermant la porte d'un coup de pied.
Une fois près du canapé, je l'obligeai à s'allonger avec force, bien entendu je l'embrassai toujours. Je me mis à califourchon sur Ryuuka et commençai à lui enlever son manteau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Jeu 9 Sep - 3:18

Pendant que je l'embrassais, je ne fis pas attention qu'on était dans l'appartement, mes yeux encore clos. Je me sentis poussé en arrière, avec douceur, et tombais sur le canapé derrière moi. J'entrouvris légèrement les yeux et Akito se mis à califourchon sur moi et commença à m'enlever mon manteau. Je passa mes bras autour de son cou avec violence, le faisant entrouvrir les yeux. Un léger sourire s'étira sur mes lèvres et je murmurais doucement :

" Tu est à moi, juste à moi et rien qu'à moi, ok ?"

Je continuais de l'embrasser, mes joues prenant une teinte rosée. Un léger gémissement m'échappa et j'intensifiais le baiser, me serrant encore plus contre lui, le laissant m'enlever ma veste. Mon souffle commença à se faire court et je fourrais mon nez contre son cou, respirant son parfum et laissant sa chaleur protectrice me rassurer. Je murmurais une dernière chose tout en le serrant dans mes bras :

" Je t'aime, Akito..."
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Dim 19 Sep - 8:06

Toujours sur lui, je l'embrassai violemment, tout comme lui qui l'intensifiait de plus en plus. Il mit alors ses bras autour de mon cou avec violence, me faisant entrouvrir mes yeux, et murmura :

" Tu est à moi, juste à moi et rien qu'à moi, ok ?"
"Ne jamais dire que je suis a une tierce personne, ça à le chic de me rendre violent dans mes gestes, Ryuuga, et tu me connais pourtant..."Dis-je avec un sourire féroce.

Après avoir terminé de lui défaire sa veste, je sentis qu'il se serrait de plus en plus contre moi, en intensifiant de nouveau le baisé, puis fourra son nez dans mon cou, me faisant sursauter un petit peu :

" Je t'aime, Akito..."

Je me relevai un peu pour avoir un peu plus "d'espace", lui souriant froidement juste après sa parole, et retira d'un geste brutal son t-shirt, laissant entrevoir son torse nu, et par la même occasion je retirai mon manteau et tout le haut.

"Ne t'ai-tu jamais demandé pourquoi un garçon comme toi a pu tomber sous le charme d'un enfoiré comme moi ? Comment j'ai pu tomber sous ton charme ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Jeu 25 Nov - 4:11

Il se décolla de moi et je relevais la tête. Un sourire froid était peint sur ses lèvres, me provoquant un frisson d'excitation. Ça allait être chaud pour le calmer. Il m'arracha mon T-shirt, m'arrachant un nouveau frisson, et enleva tout les vêtements qui recouvraient son torse.

"Ne t'ai-tu jamais demandé pourquoi un garçon comme toi a pu tomber sous le charme d'un enfoiré comme moi ? Comment j'ai pu tomber sous ton charme ?"

Sa question me fit légèrement tressaillir et je répondis avec un ton doux :

" Pour répondre à ta première question, si, mais la réponse, tu devra me l'arracher. Et pour la seconde... Jamais. Je devrais ?"

Je posais brutalement mes mains sur son torse, le poussant férocement pour avoir un peu plus de place. Puis je l'attirais de nouveau vers moi en passant mes bras derrière son cou et scellais encore une fois nos lèvres ensembles. Douce caresse qui m'avait tant manqué. A cause du manque d'air, je dû relâcher un court moment notre étreinte mais je réussi par je ne sais quelle chance à m'asseoir. Je vais lui forcer la main, cette fois, et il n'a pas intérêt à me refuser ça.

Akito Fujiwara, garçon au passé plus douloureux que le mien. Dès notre première rencontre, ce fût le coup de foudre pour moi. C'était parfois bien d'avoir des contacts avec les gens du coin, surtout les barmans...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Sam 27 Nov - 10:06

" Pour répondre à ta première question, si, mais la réponse, tu devra me l'arracher. Et pour la seconde... Jamais. Je devrais ?"

Un sourire des plus féroce se dessina sur mon visage. Alors comme ça il voulait jouer ? Eh bien il allait pouvoir s'amuser ...

- Te l'arracher dis-tu ? Ne me tente pas, Ryu-kun, tu sais très bien de quoi je suis capable...

Il me repoussa férocement, d'un coup, faisant naitre en moi une certaine excitation, et une certaine envie de le prendre. Vous avez bien compris. Il m'attira de nouveau vers lui en enlaçant mon cou, et nous nous retrouvâmes encore collés l'un à l'autre. Nous nous embrassâmes violemment, moi plus que lui cependant, pendant un petit moment.
Ryuuga desserra notre étreinte, et je fus assez surpris de le voir quelques, instants après, assis.

Je ne sais plus trop comment je l'avais rencontré, toutefois je me souviens correctement de l'amour qui nous a unis dès le premier regard......Une vague de tristesse m'envahis, mais je la chassai d'un geste. Ma mélancolie n'allait pas gâcher cette journée et qui plus est, cette soirée avec Ryuuga....

Je me relevai lentement, puis je me plaçai devant mon amant de toute ma hauteur. Sèchement, je le poussai d'une main contre le fond du canapé, tout en souriant cruellement.
Par chance, il avait acheté un canapé-lit, et donc j'agrandis celui-ci d'un geste, faisant trembler un moment le divan. Une fois que celui-ci fut comme je le voulais, je mis un genoux entre les jambes de mon tendre Ryu-kun, qui se trouvait maintenant à demi-allongé, et mis mon second genoux sur le côté, au niveau de la cuisse de Ryuuga. A présent, je me retrouvai penché vers lui d'une manière assez vulgaire, mais qui avouait ce que je voulais faire.

Je pris son visage dans mes mains et de mes lèvres, j'englobai les siennes dans un baiser sauvage.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Ven 25 Fév - 22:36

Il se releva lentement, puis se plaça devant moi de toute sa hauteur. D'un geste sec, il me poussa d'une main contre le fond du canapé, tout en souriant cruellement. Par chance, j'avais acheté un canapé-lit. Akito fit trembler un moment le divan et une fois que celui-ci fut comme il le voulait, il mis un genou entre mes jambes écartées, alors que j'étais à demi allongé, et mis son second genou sur le côté, au niveau de ma cuisse. Il se trouvait dans une position ridicule mais qui en disait long sur ce qu'il voulait faire. Il attrapa mon visage et de ses lèvres il engloba les miennes en un baiser sauvage que je lui rendit férocement.

Nos lèvres se relâchèrent après quelques minutes et je m'allongeais en le tirant vers moi, appuyant ma douloureuse érection contre sa cuisse. Je l'embrassais fougueusement, un bras autour de sa nuque, pendant que je m'affairais déjà avec l'autre de défaire la boucle de sa ceinture. Une fois la ceinture défaite, je collais mon front au sien -arrêtant passablement le baiser- et tirais dessus en un "ziiiiiip" aigu. C'était tellement rare que je lui détache la ceinture comme ça que je me surpris à rire doucement. Je laissais mes doigts passer contre le tissu du pantalon, m'amusant à le faire languir.
Je frotta doucement mon nez contre sa clavicule découverte et, voulant de nouveau goûter à sa peau, y croquais violemment. Le sang qui jaillit empli ma bouche et commença à couler le long du torse de mon amant. Je la regardais glisser lentement et pris d'un désir soudain de la goûter elle-aussi, je retraçais son passage avec ma langue.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   Sam 26 Fév - 14:11

Il était délicieux...vraiment délicieux..Notre baiser se rompit quelques instants plus tard et Ryuu-kun s'allongea tout en me tirant vers lui. Il appuya son érection sur ma cuisse et je senti un sentiment de chaleur m'envahir. Il me provoquait le coco. Nous nous embrassâmes de nouveau et je le sentis qu'il s'affairait à défaire ma ceinture; je souris dans notre baiser tandis qu'il la jeta lorsqu'il en eu fini avec. Il stoppa net le baiser afin de coller son front contre le miens; il était vrai que c'était rare qu'il me détache ma ceinture ainsi, et il ria doucement tout e passant ses doigts sur mon pantalon , essayant de me faire languir. Cela réussit...Ryuuka frotta son nez sur ma clavicule, et je n'eus pas le temps de réagir qu'il me mordilla "doucement" celle-ci, laissant le sang s'écouler lentement sur ma peau pâle. Je ris doucement et froidement comme à mon habitude, tout n laissant mon amant lécher mon sang avec avidité.
Une fois qu'il eut fini, je descendis lentement vers son bas ventre en lui léchant le torse et parcourus de ma langue son nombril, pour enfin arriver à son pantalon, dont j'enlevai la ceinture sans douceur, pour venir après détacher le bouton avec mes dents. J'émis un grognement de plaisir en abaissant son pantalon avec mes mains, et en suivent le mouvement. Je me remis debout un instant afin d'enlever le miens ainsi que mon caleçon tout en restant au dessus de Ryuuka, en gardant mon sourire sauvage. Une fois mes bas à terre, je me remis à califourchon sur Kuroyuki et le provoquai en léchant l'un de mes doigts d'une façon très perverse en continuant de le regarder de haut. J'entrepris alors d'enlever son caleçon en l'arrachant d'une main tandis que je me rapprochai dangereusement de sa bouche afin de la violer une nouvelle fois. Ma langue entra dans sa bouche à la recherche de la sienne tandis que ma main libre commençait à caresser la virilité maintenant "relâché" de Ryuuka, la mienne s'appuyant sur un endroit libre de sa peau.

-J'ai envie d'aller vite...Mais en même temps lentement...Juste pour faire monter le plaisir à petit feu....hmn.

Je descendis mon visage vers son torse, recommençant à la lécher lentement, et pris soin de lui mordiller les tétons en passant et en lui laissant un suçon au niveau de la clavicule. Je continuai de tracer une ligne fine avec ma langue sur son torse tout en descendant de nouveau vers le bas ventre. Je m'amusai à le faire languir tandis que je continuai mes lents vas et viens sur son sexe tendu. Je m'excitai moi-même en faisant cela par ailleurs, mais je n'en laissai rien paraître, gardant toujours cette impassibilité légendaire quant aux plaisirs que je pouvais, qu'on pouvait me procurer, il n'y avait qu'à un certain stade que je le montrai : lors du plaisir total, lors de la jouissance. Mais Ryuuka savait à peu près tout de moi, y compris ce côté là. Je ne pouvais rien lui cacher.
Je passai alors ma seconde main sur l'une de ses cuisse pendant que je descendait jusqu'au niveau de sa virilité. Je me mis accroupi et cambrai mon corps de façon à être dans une position "confortable" pour ce que j'allais faire. Tout en lui coulant un regard de prédateur, j'englobai son "sceptre sacré" de ma bouche en enlevant ma main afin de la mettre sur sa deuxième cuisse. Je repris mes vas et viens en passant ma langue sur la chair fraîche de sa virilité en sentant celle-ci se durcir peu à peu. Une chaleur ardente monta en moi pendant ce temps, et je poussai de petits gémissement de plaisir. J'aimai lorsque Ryuuka se donnait à moi...Du moins, lorsqu'on passait à l'acte, c'était comme si, pour moi, il m'offrait son corps, comme si je pouvais lui infliger tout ce que je voulais...
Cela me rappela notre première rencontre, dans un bar...j'avais alors seize ans, et j'avais quelques bon contacts avec les barmans du coins...Du moins "bons"..pas dans ce sens là, disons plutôt qu'ils savaient le sort que je leur réservai s'ils ne me laissaient pas entrer dans les bars. Une chance d'être aussi ténébreux et redouté dira-ton...Ryuuka en avait treize à l'époque, et lorsque nous nous sommes rencontrés...Ça a été le coup de foudre direct.

Marchant lentement, j'entrai dans la pièce. Le bar était illuminé par quelques lampes mais restait tout de même sombre; j'aimai cela. Il y avait peu de monde, mais je vis direct un jeune garçon assez grand, qui semblait comme ça avoir à peu près le même âge que moi...Mais lorsque je le vis tourner la tête, il n'y avait pas de doute possible : il avait au moins 13 ans. Cela ne m'empêcha pas cependant d'être indéniablement attiré par lui : Il était d'une beauté diabolique, terrifiante et n'avait pas l'expression d'un gamin de son âge, il en faisait plus. Je m'étais alors avancé vers le comptoir où il se tenait, et je m'installai auprès de lui, avant de demander au barman, de ma voix froide :

-Un grand café, je vous pris.

Je ne sais pas si le barman avait eu peur de moi, mais je me souvins qu'il s'était dépêché et ne m'avais pas regardé. Cependant, j'avais ainsi attiré l'intention de l'inconnu qui se trouvait auprès de moi, et celui-ci me regardait avec des yeux de prédateurs. Et moi j'avais envie de le prendre. Alors qu'on ne se connaissait même pas. Cela était quand même étranger à mon comportant habituel, à ce comportement froid, voir glacial, que j'avais envers autrui. Avec lui, je me sentais différent. Je bus lentement mon café, et je sentis une douce chaleur monter en moi. Il y eut alors comme une sorte de vent et nous nous levâmes en même temps; il m'avait souri tandis que moi j'avais gardé mon expression de froideur, mais je savais qu'il savait que je voulais de lui, et c'est pourquoi il m'incita à le suivre vers un endroit. je n'avais pas remarqué jusqu'à maintenant, mais le bar faisait aussi auberge, et l'inconnu me menait vers sa chambre. Pourquoi le suivais-je ? Je n'en savais rien, je n'avais qu'une seule idée à ce moment là. Et puis, pourquoi avait-il une chambre dans une auberge alors qu'il avait moins de 16 ans ? Étrange ce garçon...
Il n'empêche que dès lors que nous étions entrés dans sa chambre, je lui sautais dessus sauvagement, le plaquant au sol en l'embrassant férocement, ce qu'il me rendit.
Nous fîmes alors ainsi l'amour dans cette chambre poussiéreuse, et lorsque nous avions fini, nous fîmes connaissance..Je ne pense pas avoir parlé autant de moi en une soirée. Et en écoutant son "histoire", je sus que nous étions fait l'un pour l'autre, cependant le destin nous sépara quelques mois plus tard...
Ryuuka restera quand même une étrange connaissance...M'enfin.


Je relâchai enfin sa virilité et me reculai un peu. Je lui écartai lentement les jambes et je montrai à ma "victime" deux doigts, que je suçai un peu avant de les placer au niveau de l'entré de son intimité. Avec un sourire sauvage, je le pénétrai d'un de ses doigts que je frottai doucement contre sa parois afin de l'habituer à sa présence avant d'entrer le second doigt. Je les retirai ensuite tous les deux, m'appuyai sur les genoux de Ryuuka et mis cette fois-ci mon sexe à l'entré de son intimité.
Je lui soulevai alors les deux jambes afin de les poser sur les épaules et, dans un mouvement rapide, je le pénétrai tout en m'allongeant sur lui, souriant comme jamais. Je commençai mes vas-et -viens lorsque je lui demandai :

-Je ne te fais pas mal au moins...? Hmn, tu es si chaud, ça fait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une longue journée... /!\ Warning : Yaoi /!\

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KH-Reborn RPG :: Autre :: RPs non terminés-