Bienvenue sur KH-Reborn RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum déménage : Par ici ~

Partagez | .
 

 Résidence des Hatori.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Résidence des Hatori.   Ven 13 Aoû - 12:31

Akira était essoufflé, après avoir courut aussi vite. Il n’avait pas l’habitude, et il ne la reprendrait pas de si tôt. C’était l’une des choses qu’il n’aimait guère : Courir.

Il était épuisé, et la terreur était toujours la. Il le savait, il savait qu’après avoir vu cette scène d’horreur il serait pourchassé, il le sentait. Les deux garçons n’allaient tout de même pas laisser tranquille un témoin de leur massacre.

Il était devant chez lui, mais il ne trouvait pas le courage d’entrer, et d’affronter les regards inquiets de sa famille. Il ne supporterait pas ça. Mais il ne pouvait pas non plus rester dehors, alors qu’il était trempé
de sueur, était blanc comme un linge et tremblait énormément.

Le jeune Hatori avait du mal à rester debout, ses jambes le supportaient avec beaucoup de mal.
Il prit cependant son courage à deux mains et avança vers sa porte. Il entra et ne vit personne dans le hall. Ils devaient certainement être
dans la cuisine…

Il monta alors dans sa chambre et essaya de se changer les idées en commençant ses devoirs.
Malheureusement, Akira avait était marqué par ce qui venait de se passer, et sortir ses affaires d’Anglais lui firent l’effet d’un poignard dans le cœur.

Sa chambre était assez grande, avec un petit lit au fond à droite au niveau de la largeur de la pièce, qui était rectangulaire. Une grande commode était à l’opposé. Dessus se trouvait son Katana, qu’il aimait énormément.
Ses murs étaient peints d’un noir profond, ce qui l’aider pour dormir.
Pour en finir, un petit bureau faisait place à côté de sa commode. Il n’avait pas grand-chose dans sa chambre mais cela lui était égal,il avait tout ce dont il avait besoin.
Ses vêtements étaient disposés dans un coffret qui était en dessous de son lit, et d’autres se trouvaient dans une salle aménagée pour.

Akira alla s’asseoir à son bureau, mit son manteau sur le dossier de sa chaise, posa son cartable ouvert à côté et posa sa tête dans ses bras sur le bois du bureau.

Il ne pouvait dormir, il n’avait envie de rien faire, hormis tout oublié. Mais ce n’était pas possible.

Il entendit alors quelqu'un frapper à la porte. Cela devait certainement être le reste de la famille, soit tous hormis ses parents.
Il n'alla pas les accueillir, n'étant pas en mesure de ce montrer. Le peur rongeait son visage. Il allait se passer quelque chose, qu'il ne pourra jamais oublier, il en était certain, et cela le terrifié plus qu'autre chose...

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Ven 13 Aoû - 22:10

Suite de --> http://reborn.meilleurforum.com/salle-de-classe-f6/cours-d-anglais-des-cinquiemes-annees-t46.htm#293

Un blondinet aux yeux verts émeraudes... J'avais déjà vu ce blond quelque part... Un flash me revint et je vis ce jeune garçon, en train d'essayer de partir d'une des ruelles les plus glauques de mon quartier :

*Flash Back*

Je marchais dans la rue, habillé d'un slim noir et d'un pull gris souris, ma capuche sur la tête. Personne ne se trouvait dans la rue à cette heure-ci, tout le monde était bien au chaud chez lui, devant sa télé, ou en train de faire je ne sais quoi dans leurs lits. Au bout d'un moment, j'entendis un grand cri et me dirigea sans me presser vers l'endroit d'où il provenait. Qui est l'idiot qui se promenait dans la rue à cette heure-ci, aujourd'hui ?

La même chose que tous les soirs... Je suis l'ange gardien des gens perdus ou quoi ?! Cette fois-ci, il s'agissait d'un jeune garçon aux cheveux de blés et aux yeux émeraudes, habillé d'un pantalon noir et d'une chemise bleu ciel. Il était plutôt petit mais ça le rendait mignon... Il était complètement collé à la paroi de la ruelle sombre, entouré par plusieurs hommes qui avaient un air... Pervers sur le visage. Je sifflais, m'attirant leur attention. L'un d'eux, le plus robuste, me dit :

" Qu'est-ce que tu veux, gamin ?! "

Je ne répondit pas, mais me contentais de le frapper d'un coup de pied, l'envoyant voler sur une poubelle. Je frappais les autres qui finirent par terre et leurs dit d'une voix forte, après avoir retiré ma capuche :

" Ne tentez plus jamais de salir la réputation de mon quartier, compris ?
- Ou... Oui !!! " ,hurlèrent-ils d'une même voix aiguë en voyant mon visage.

Ils partirent en courant et j'aidais le blondinet à se relever du sol crasseux, où il s'était affalé après que j'aie repoussé son premier attaquant. Et un de plus à avoir été sauvé d'un viol imminent. Je me retournais et commença à partir, juste au moment où il m'attrapa par le manche de mon pull et me murmura :

" Je... Je m'appelle Akira Hatori...
- Kuroyuki Ryuuka. , répondis-je d'une voix éteinte.
- Mer... Merci de m'avoir sauvé..." , souffla-t-il en me lâchant le bras, ses joues ayant pris une teinte rose vif.

Je ne répondis rien mais lui fit un dernier signe de main, partant vers mon immeuble. Je le reverrais sûrement, vu que j'avais déjà vu cette tête dans les quartiers aux alentours .

* Fin du Flash back*

Akira Hatori... Il habitait à quelques rues de chez moi... Je sortis de mon appartement après avoir mis dans un sac plusieurs papiers remplis d'exercices, un peu de matériel d'école et quelques cahiers, laissant la porte grande ouverte derrière moi. Personne n'oserait entrer chez moi, vu que j'étais craint de tous dans le quartier. Je descendis au rez-de-chaussé, disant au revoir au réceptionniste et marchais pendant quelques minutes. J'arrivais devant une grande résidence de couleur blanche, frappais à la porte et attendais. Pourvu que les propriétaires soient là...


Dernière édition par Kuroyuki Ryuuka le Sam 14 Aoû - 3:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Sam 14 Aoû - 0:01

Akira était toujours en train de trembler sur son bureau. Il releva la tête lorsqu'il entendit quelqu'un frapper à la porte. Il trouvait ça étrange, normalement toute sa famille devait être rentrée.

Il paniqua et se redressa, se mettant en garde et en faisant attention aux bruits qui l'entouraient.
Le jeune Hatori enleva son haut, tellement il avait chaud, et alla chercher en tremblant son Katana. Il préférait le gerder à ses côté, si par malheurs il se passerait quelque chose d'ici les minutes qui viennent, voir les heures.

Il ne s'était jamais sentit aussi terrorisé, il ne savait pas exactement se qui provoqué cela, mais il savait en tout cas que la menace était grande.

Le garçon qui était dans la salle de classe auparavant, avec celui au long cheveux argenté, il lui rappelait quelqu'un, et cela ne faisait qu'accroitre sa peur.

Il se rassit alors sur sa chaise de bureau et essaya de reprendre son calme...

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Sam 14 Aoû - 20:13

Après quelque minutes d'attente, la porte s'ouvrit sur un homme de haute stature, aux cheveux de blés en bataille, encadrant un visage fin et légèrement efféminé, aux yeux couleur ciel, montrant sans détour sa noblesse et à la peau légèrement hâlée, couleur sable, rehaussant la teinte rosée de ses lèvres. Il était habillé d'un large tricot de couleur blanche et d'un pantalon en jean bleu clair. Il me regarda de haut en bas, semblant chercher qui j'étais, et me demanda finalement :

" Qui êtes vous ?
- Je me nomme Kuroyuki Ryuuka. Vous devez être le père d'Akira-san ?, répondis je tendant la main.
- Je suis bien son père. Que voulez vous à Akira ?, dit-il en me serrant la main, l'air méfiant.
Je prit un air choqué et dit précipitamment :
- Ne vous offusquez pas, monsieur ! Je suis juste venu rapporter quelque chose à votre fils. "

Il me regarda bizarrement avant de soupirer et de me laisser entrer. Je l'entendit pouffer derrière moi et je me retourna vers lui, le regardant avec une mine incrédule. Cette fois, il éclata de rire et me dit :

" Akira est parfois dans les nuages... Comme aujourd'hui par exemple Sa chambre est au deuxième étage, prends le couloir de gauche, troisième porte à droite.
- D'accord. Merci encore, monsieur..., répondis-je.
- Non. Ne m'appelle pas "Monsieur" et ne me vouvoie . Appelle moi Tsubasa et tutoie moi, d'accord ?, souffla-t-il.
- Si c'est que vous... Tu préfère. D'accord, Tsubasa-san. ", dis-je avant de me diriger vers les escaliers.

Le salon était sobrement décoré, quelques meubles de couleur crème, dont deux canapés à trois places, deux à quatre places et deux fauteuils, une table basse en verre posée tout au milieu de la salle et au plafond se tenait un grand lustre fait de diamants et les murs étaient peints de couleur chocolat blanc.

Je montais les deux étages, longeait le couloir de gauche et frappais à la troisième porte à droite, mes pensées complètement occupées par le visage du blondinet rencontré quelques mois plus tôt. Il était plutôt mignon avec son teint rose, la dernière fois. Pourvu qu'il ne se souvienne pas que c'était moi, dans la salle...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Sam 14 Aoû - 20:30

Akira entendit quelqu'un frapper à sa porte. Il sursauta et attendit un peu. La peur ne l'avait toujours pas quitté, et celui qui se tenait derrière sa porte ne faisait certainement pas partie de sa famille...Non, en général elle ne venait jamais le déranger quand il ne se montré pas.

Il se demanda qui était-ce, et il demanda alors d'une voix tremblante en avançant un peu vers la porte, tremblant lui aussi. :
-Qui est là ? Qu'est-ce que vous voulez...?

Il avait au moins réussi à cacher sa peur dans sa voix, et ça le rassura un peu.
Il ne voulait pas ouvrir, il sentait un danger derrière sa porte, et il ne voulait rien risquer, même s'il n'était pas en sécurité et...rassuré en pensant à cela.

Les images du professeur se faisant torturer lui revinrent à l'esprit, il s'écroula sur le sol de sa chambre et se tient la tête.

- Partez d'ici ! Je ne veux voir personne.
Malgré sa question précédente, il lâcha avec froideur cette phrase.
Sa tête commençait à lui faire mal, et il ne voulait voir personne de la journée, il ne supporterait aucuns regards.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Sam 14 Aoû - 22:37

J'attendis quelques secondes et quelqu'un demanda :

" Qui est là ? Qu'est-ce que vous voulez... ? "

C'était bien la voix du blondinet qui venait de derrière la porte. On aurait dit qu'il était apeuré mais qu'il essayait de le cacher, mais ça ne marcherais jamais avec moi, moi qui avait l'habitude d'extirper des informations à mes victimes... J'entendis un bruit sourd, comme si quelqu'un venait de tomber, et levais un sourcil. L'émotion était-elle tellement forte qu'il ne pouvait plus tenir sur ses jambes ?

" Partez d'ici ! Je ne voir personne. "

Le petit blond venait de lâché cette phrase, essayant de faire en sorte que sa voix ne tremble pas et de la rendre froide. Réussi comme effet, mais ça n'allait pas m'empêcher d'entrer. Je défonçais la porte d'un coup de pied, et le blondinet se la prit en pleine tête. Il se releva en titubant et me fixa de ses grands yeux verts émeraude... Comment allais-je m'y prendre pour qu'il ne me déteste pas ?

Au moment où il allait hurler, je l'attrapa par le cou et le plaquait contre son bureau. Il me lança des éclairs de ses yeux mais aussi, il avait l'air apeuré. Je le soulevais d'un coup et l'assommais. Mieux vaut jouer la prudence avec les petits. Ils ne sont pas tous inoffensifs. Je le mettais sur mon épaule, tel un sac à patate, et ouvrait la fenêtre. On aurait dit un voleur, mais bon, j'avais l'habitude de sauter des fenêtres.

Je sautais loin, atterrissant loin derrière la de la grande propriété des Hatori. Il se réveillera dans une bonne dizaine de minutes, ce qui me laisserait le temps de rentrer. J'arrivais de nouveau devant mon immeuble et entrais, marchant vers mon appartement. Mine de rien, il était lourd, ce blondinet ! Je rentrais dans l'appart' et allongeais doucement le garçon dans mon lit, m'asseyant sur une chaise près de lui et le regardais avec douceur. Comment pouvait-on vouloir faire du mal à un garçon aussi mignon ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Sam 14 Aoû - 22:55

Akira, qui était toujours sur le sol, ne vit pas le coup arriver. la personne derrière la porte défonça la porte d'un coup de pied qu'il se prit en plein face.

Il se releva d'un bon non sans grogner. Il faillit retomber mais resta debout de justesse.
D'un regard apeuré, il fixa celui qui venait de foutre en l'air a porte, et au moment où il allait hurler, celui-ci l'attrapa par le coup, coupant aussi net sa respiration et de ce fait, l'empêcha de crier.

Il fut plaqué contre son bureau avec une violence surprenante.
Akira lança des éclaires de ses yeux, il n'arrivait pas à activer sa flamme de la foudre tellement sa peur l'en empêché. Et il semblait que son ennemi l'avait remarqué....

Le garçon qui venait d'entrer le souleva sans peine, et Akira ressentit alors une violente douleur. Sa vision se troubla et, malgré qu'il allait partir dans l'inconscience, essaya de rester éveillé. Mais malheureusement, il sombra quelques instant plus tard.

Lorsqu'il se réveilla, il ne savait pas exactement combien de temps il s'était écoulé. mais se qu'il savait, c'est qu'il n'était pas chez lui. Il vit alors celui qui l'avait enlevé et se releva du divan dans lequel il avait été allongé d'un bon.

Ses jambes le lâchèrent et il tomba sur le sol. Une haine froide et une profonde terreur montaient en lui, l'empêchant de se relever.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Dim 15 Aoû - 22:05

Je somnolais sur ma chaise lorsque j'entendis un bruit de chute. Je rouvris un œil et regardais vers le bas et vis le blondinet. Je ne l'ai pas assommé n'importe comment non plus. Je l'attrapais par le dessous des bras et l'asseyais sur le lit en soupirant. Il grogna et détourna ses yeux en rosissant. C'est vrai qu'il est mignon de près... Je me penchais vers son cou et déposait un baiser sur sa clavicule. Il hurla et recula précipitamment, reculant tellement qu'il tomba de l'autre côté. Je lâchais un sourire amusé et contournais le lit. Quel baka ce blondinet.

Il recula encore et se colla au mur, il avait l'air effrayé. Il hurla encore plus fort quand je lui passa un bras sous les aisselles et me mordit violemment. Je grogna et le fit rasseoir de force. Après quelques marmonnements de sa part, je le poussais un peu plus vers le milieu de mon lit. Il me lança un regard haineux et apeuré, ce qui me fit sourire.

/!\ AVERTISSEMENT /!\ Âmes sensibles et/ou homophobes, je vous prie de ne pas dévoiler ce spoiler !

Attention !:
 

Je me releva avec un air frustré, pendant qu'il s'enfonçait dans le lit, l'air féroce mais aussi apeuré. Je vais bien m'amuser avec ce blondinet, fois d'ex-membre de la famille Nero. Un rire sadique m'échappa et je me retourna de nouveau vers le blond, un éclat de perversité dans mes yeux. L'action commence maintenant !
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Dim 15 Aoû - 22:37

Le bruit de sa chute avait réveillé l'inconnu, qui s'avança vers lui avec un sourire. Il le prit par les aisselles et le posa sur le lit, se penchant vers lui et embrassant sa clavicule.
Akira, dont la terreur avait prit possession de lui, hurla et tomba en arrière en se précipitant.

Sa tête heurta violemment le sol et il grimaça, fermant les yeux.
Il fut à moitié assommé par le choc mais il vit la personne faire le tour du lit.
Akira recula une nouvelle fois et cria encore plus fort. Cette fois-ci il fut bloqué par le mur, et le jeune Hatori le regarda de ses yeux émeraudes remplies de peur et de haine.
Il fut une nouvelle fois soulevé par les aisselles mais cette fois-ci, Akira le mordit.

Il fut posé avec force sur le lit et l'ado marmonna un faible "enfoiré" avant que son ennemi ne le pousse vers le fond, l'allongeant au passage.
Spoiler:
 
Il lui mordit violemment la langue et au moment ou celui-ci se relevait en grognant avec un air frustré, Akira s'enfonça dans le lit, tremblant et envoyant des regards noirs vers son kidnappeur.

Celui-ci fit de nouveau fasse à Akira, avec un sourire sadique et une pointe de perversité dans les yeux.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Lun 16 Aoû - 1:58

Qu'il est mignon... Je m'approcha un peu plus du lit mais il recula et ainsi de suite jusqu'à ce qu'il se fasse bloquer par la tête du lit. Un rire doux mais sadique s'échappa de ma gorge et il se replia dans une position de fœtus, comme toutes ces personnes à qui j'ai fait du mal...

/!\ AVERTISSEMENT ! /!\ Ceci est interdit aux homophobes et aux âmes sensibles ! Veuillez ne pas cliquer ! Petite scène de lime (Lemon ?) !

Spoiler:
 

Je le lâcha et me releva, pendant qu'il se recroquevillait sur le lit en tremblant. Je sifflais de mécontentement et lui balançais son pantalon à la figure. Un dernière phrase m'échappa :

" Cours. Cours et accroches toi à la vie. Quand tu sera devenu plus puissant, viens me chercher, et je t'affronterais. "

Il se releva, enfila son pantalon, me lança un regard haineux et parti en chancelant de mon appartement. Ce n'est qu'un idiot qui ne sait pas se défendre, après tout.


Dernière édition par Kuroyuki Ryuuka le Mar 12 Oct - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 173
Date d'inscription : 04/08/2010
Age : 22
Localisation : Devant Gimp *-*

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la foudre de la famille Hatori~~
Arme : Katana
Argent: 50 000 ¥

MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Lun 16 Aoû - 3:28

Plus l'inconnu s'approchait, plus Akira reculait, et quand il fut arrivé à l'extrémité du lit, il se replia sur lui même, tel un fœtus.
Spoiler:
 

Il lâcha Akra qui tomba sur le lit dans un bruit sourd. Il se recroquevilla sur lui même, ses larmes ne pouvant plus s'arrêter.
Les scènes décrites par son violeur lui revenaient en images plus que violentes, lui nouant l'estomac.
Ses tremblements étaient beaucoup plus violents qu'au début et il avait terriblement mal au cœur, comme si l'on venait de le transpercer à multiples coups de poignards.

L'adolescent aux cheveux d'ébène lui jeta son pantalon à la figure et lui dit
" Cours. Cours et accroches toi à la vie. Quand tu seras devenu plus puissant, viens me chercher, et je t'affronterais. "

Akira n'arrivait pas à se concentrer sur ces paroles. Il se releva alors, avec beaucoup de mal et tenant à peine debout et remit son pantalon.
Il jeta un regard rempli de haine et de souffrance à son kidnappeur et partit en titubant de la chambre, et de l'appartement.

Il continua son chemin, son visage ruisselant de larmes, ses yeux se vidant peu à peu de leurs émotions et titubant, sa virginité lui faisant horriblement mal.
Il s'écroula, à bout de force, dans une ruelle à quelques mètres de l'appartement. Il vomit alors toutes ses tripes et s'évanouit quelques minutes après, le choc qu'il venait de subir l'ayant profondément touché.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deidaralove59.skyblog.com
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   Lun 16 Aoû - 3:57

Le blondinet venais de sortir de l'appartement, complètement tremblant. J'y ai été un peu fort, cette fois. C'est vrai que d'habitude, ils ont dans les vingt/vingt-deux ans, ce qui fait qu'ils ne succombaient pas vite, mais là, on aurait dit qu'il était à peine plus vieux que moi, dans les seize/dix-sept ans. RAAAH ! Pourquoi je m'inquiète pour ce blond ?

Je regardais par la fenêtre de la chambre et vis qu'il faisait déjà nuit. Je tournais la tête vers mon réveil qui affichait dix-neuf heures. C'était l'heure de ma ronde. Je me dirigeais vers ma salle de bain et sortais un pull noir d'un placard. J'enlevais ma chemise et enfilais mon pull tout en sortant de l'appartement. J'étais tellement habitué aux lieux que je pouvais les dessiner les yeux fermés. Je sortis de l'immeuble et commença à marcher. Je faisais le tour du quartier, écoutant chaque bruit que je pouvais entendre et regardant tout les endroits où je passais. Rien, pas une seule personne ne rodait dans la rue, même pas un chat.

Au bout d'un moment, lorsque je rentrais vers l'immeuble, vers l'aile ouest, je vis une forme sombre dans une petite ruelle. Je m'approchais et me baissait. Des cheveux blonds... Ce mec était tombé dans les pommes en partant. Tsss... Je le soulevais sans peine et le portais cette fois-ci non pas en sac à patate mais à la manière d'une mariée, sa tête calée contre mon épaule et ses bras repliés sur son ventre.

Suite ici -->> http://reborn.meilleurforum.com/habitations-f9/arrivee-fracassee-a-l-hopital-t62.htm#323
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Résidence des Hatori.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Résidence des Hatori.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Edition Panini
» Bibliothéque de Hatori
» Miki Hatori
» La voie du sabre [Mentorat Hatori]
» Hattori Heiji ~ Détective de l'Ouest {Terminé}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KH-Reborn RPG :: Autre :: Archives-