Bienvenue sur KH-Reborn RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum déménage : Par ici ~

Partagez | .
 

 Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 15
Date d'inscription : 02/08/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la Tempête Midnight (Rang A), Anneau de pluie (Rang D) et anneau de Brume (rang D) Anneau de la brume Insanguinata (B), les six autres anneaux Insanguinata (E à cause de dégats divers et d'une surutilisation de leurs anciens propriétaires)
Arme : Diverses armes d'Airsoft
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Sam 6 Aoû - 20:41

Un jour comme un autre ou presque. Yoko adorait faire un peu tous et principalement n'importe quoi et c'est pourquoi ce jour la elle avait participé à une petite chose rigolote. Commençons par le commencement. Ce jour la après l'habituelle préparation matinal: douche, petit dej' et le tutti quanti elle avait pris un certain temps pour faire une chose que jamais ou presque elle n'avait fait auparavant. Ainsi dans un élan de désespoir elle hurla au monde et plus précisément le mur des voisins.

"Mais qu'elle idée de vouloir mettre du maquillage aussi !"

Car oui elle avait eu envie d'aller la bas dans une belle tenue et avec tout ce qu'il faut, ce qui va avec et cela commence, par prendre soin de se rendre jolie au possible ce qui est loin d'être son soucis d'habitude. Donc son habilitée avec ses truc à couleur artificiels est loin d'être optimal. Une fois qu'elle avait obtenue un résulta satisfaisant elle avait pu mettre sa robe (*Clique*). Parfois la petite Yoko a des habitudes bizarroïdes, non souvent en fait, mais de la à mettre une tenue et ce qui va pour ressemblait a une belle poupée c'était encore plus que d'habitude. Cela ne lui était pas arrivée depuis ses cinq ans au moins, surtout à son initiative. Malgré le fait qu'elle savait indéniablement que la longueur du vêtements aller faire rencontrer le tissus avec le sol et donc l'abimé elle avait envie de le faire et puis ça se répare. Car oui à force de faire n'importe quoi on devient n'importe qui... ou presque en tout cas elle déchirai beaucoup ses vêtements et savait bien coudre maintenant pour les raccommoder. Enfin soit, une telle tenue devait être pour un évènement important et bien non, en fait dernièrement elle c'était juste senti d'humeur à être douce et ne pouvait de toute manière pas être trop joyeuse même si elle y mettait toute la meilleur volonté du monde. Ainsi elle pouvait partir, un petit sac à la main contenant au cas où d'une réplique de 357 MAGNUM teinte carbone chargé de billes rouges de la tempête au fond. Son rendez-vous de l'après midi ? Un flashmob caramel dansen (*Clique*). Une fois arrivée sur place en bus/métro/bus/marche à pied elle avait passée de bonne longues heures de délires avec quelques amies entre autres avant de rentrer.

Une fois arrivé aux alentours du quartier résidentielle elle s'était arrêtée, elle savait qu'une fois chez elle serait de nouveau seule et cette idée lui serrer le cœur. La fête s’arrête toujours à un moment, mais si on peu continuer un tout petit peu alors pourquoi se gêner. Ainsi elle avait commençai à tourner en rond dans le quartier en espérant trouver quelqu'un à qui parler ou alors quelques chose à faire. Elle gambadait d'un air calme inhabituelle chez elle avec un grand sourire emplie de sa douceur naturelle au visage, sans le "peps" et la suractivité qu'elle avait toujours bien évidement. Pour une fois elle ne refoulait pas de la joie et du bruit a tir la rigot et parfois un tout petit peu de calme peu être agréable, tans que ce n'est pas à trop forte dose bien évidemment. Elle sentait à ce moment l'immense contradiction de la situation elle-même, refusant de rentrer pour pas être au calme, appréciant par contre le calme émanant d'elle-même. Une fois un bon tour fait et ne trouvant personne à cette heure qui commençait à être tardive et c'est ainsi qu'elle avait commençait à bouder sur un banc. Mais l'activité débordante de la journée avait fini par la rattraper et elle commença à somnoler sur celui-ci puis à s'endormir. Elle rêvait et contrairement aux trois années précédente ce n'était pas CE rêve... c'était si bon... est-ce que son cœur lui avait pardonné son impuissance ? En tout cas elle se sentait si bien dans ce songe, elle était dans une immense salle blanche, immaculé. Elle dansait puis à un moment elle avait vu ce jeune homme, ci beau, le visage si pur. Ainsi elle s'approcha de lui, cette homme lui était si similaire et en même temps ?
Ainsi elle s'approcha de ses deux homme dans cette clarté éblouissante, le silence ambiant de son coté coupé seulement par de petite bruits de pas feutré et le cliquetis de ses six anneaux insanguinati au cou. Ainsi elle fit ses retrouvailles avec se beau prince. Une fois pris dans ses bras avec plus de douceur que jamais dans la voix. elle se sentait si bien contre lui, elle sentait son propre cœur battre à tout rompre.

"Je t'ai enfin retrouvé... ou alors tu n’es pas lui, mais peu importe que tu sois toi ou lui puisque je suis la maintenant."

Oui c'était incohérent, en même temps avec son regard à moitié vide et son corps qui semblait plus frêle et plus fragile que jamais puisqu'elle se laissait à moitié aller, sommeil oblige il ne fallait pas non plus lui demander de réciter "guerre et paix"

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans une pizza géante

Feuille de personnage
Anneaux: Katsuo Ten Kara Ringu & Arashi ringu
Arme : Le sabre du ciel, l'arc du ciel et les Breaks-fires Gloves
Argent: 170 000 ¥

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Mar 9 Aoû - 16:17

Voila trois jour, Oui trois jour que j'étais resté à végété sur mon canapé en regardant la télé et en mangeant des biscuit au chocolat acheter au supermarché apparemment appelé "Snakchouc", après la bataille contre les déserteur je n'avais rien trouvé à faire d'autre et je commençais à me dire que si je continuais comme sa, j'allais finir par fusionné avec le canapé de couleur crème de ma villa.
Ouais, il fallait que je bouge, c'est pour sa qu'au prix d'un grand effort je me levais du canapé pour me dirigé vers mon téléphone portable posé sur la table du salon et cherchais dans mon répertoire un prénom commençant par un "T" une fois le prénom trouver je tapais sur les touche à tout vitesse envoyant un sms à la personne sélectionnée, ah oui c'est vrai je ne vous avait pas dit qui c'est ? C'est Tanuma Shoda, mon gardien du soleil, je lui demandais s'il voulait venir s'amusé avec moi le soir même. Ce qui incluait d'aller faire un tour dans la ville pour ce débarrasser des mafieux de pacotille qui gênaient le bon peuple de Namimori.

Après avoir envoyé ce sms je me dirigeais vers la douche histoire de me rafraîchir un peu, c'était l'été à Namimori et on avait atteind des température extrêmement chaude pour la région et sa, les multiple présentateur télé ne se gênaient pas pour le rabâcher ... c'est bon on à compris il fait chaud ... j'avais toujours eu horreur de la chaleur, en plus en tant que mafieux il fallait bien camouflé ses boites non ? et sous des habits qui son adapter pour sortir par cette chaleur ce n'est pas facile du tout, ce n'est pas car les mafieux sorte le soir que j'avait dit à Tanuma qu'on irait chasser à eu heure avancer, mais parce que je pourrais mettre un manteau cachant mes boites sans avoir à craindre d'étouffer.

Et c'est comme sa que la journée avait passé à une vitesse lente ... horriblement lente, j'avais eu l'impression que quelqu'un s'amusais à jouer avec les aiguille de temps en transformant les minute en heures et les seconde en minute.
J'étais resté assis sur le rebord de la fenêtre un livre à la main, de l'air frais, me caressait de temps en temps le visage et je dois avouer qu'avec cette chaleur ce n'était pas le moment. Au fur et à mesure que le ciel ce teintait de rouge et que les première étoiles commençaient à prendre part à leur règne nocturne étincelante dans leur royaume céleste. Je posais mon livre de sort à ce que je ne perde pas la page, je descendit les escalier pour mettre un manteau aussi noir que le reste de mes habits ... et bien oui quand on chasse de nuit, le blanc et à évité, le manteau servait à cacher mes boites seul touche de couleur sur mon ce soir, puis je sortit de chez moi fermant la porte à clef pour me dirigé vers un parc ou j'avais donner rendez-vous au gardien du soleil.
Après avoir traversé plusieurs allé sombre de Namimori, je retrouvais enfin le parc, seulement éclairer par la lumière de quelque lampadaire, et sous la lumière de ces derniers ce trouvais Tanuma Shoda, je me raprochais de lui avec un signe de main et un sourire.

-Hoy Tanuma-san, tout va ...hein ?

Je ne pus finir ma phrase car une fille au cheveux rouge m'attrapais la taille sans même que je l'ai vu arriver, je ne la connaissais pas et elle n'avait pas vraiment l'air très lucide, j'avais déjà remarquer les anneaux à son coup ? Une mafieuse ? Une attaque ? Peut être, mais je ne pouvais pas la repousser et je ne sentait aucune hostilité dans sa voix.
Je me penchais donc au dessus d'elle pour atteindre l'une de ses oreille, je sentais le coeur de la jeune femme battre à travers sa poitrine, pour ne pas la brusqué je lui murmurais tendrement.

-Croyez vous vraiment que je sois l'homme que vous rechercher mademoiselle la belle inconnue ?

Puis je quittais son oreille pour la regarder dans les yeux, en lui souriant de la manière la plus gentille de mon répertoire, je n'avais vraiment jamais vu cette fille auparavant et j'étais pour le moins assez surpris.

____________*_*________
Crains la justice du ciel des Katsuo Invité !


..:: [Che il ciello della speranza abbatte] ::..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la famille Katsuo, Anneaux du Soleil et du Ciel (A), Anneau de la Brume (B)
Arme : Cable extensibles, Dague, PistoletGamba della Fenice (X-Arm)
Argent: 10 000

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Mer 10 Aoû - 18:10

Cela faisait un bon moment que je n'étais pas revenu au japon. A peu près quatre ans. J'avais quitté ce pays qui m'était cher après avoir fait mes études pour faire un tour monde dans le but de m'améliorer, de connaître de nouvelles techniques, de connaître de nouveaux horizons, de me connaître tout simplement. La première chose que je fis en arrivant au japon , c'était d'aller voir ma mère. Cette femme qui était l'ancienne conseillère externe de la famille Katsuo, celle qui m'avait donné la vie, celle qui m'avait donné son amour, celle qui avait donné corps et âme pour que je sois heureux. Je me devais de la voir. Actuellement elle vivait sur l'île d'Okinawa dans une villa en bord de mer. J'avais à peine quitté la Corée du sud quelques heures plus tard pour me retrouvé sur cette île. La villa dans laquelle elle vivait était une villa sécurisée. Il y avait au moins un centaine de gardes pour sécuriser la zone. C'était au moins l'idée que je m'étais faite rien qu'en arrivant devant le gigantesque portail aux motifs bien étranges. Cette vieille peau ne semblait pas être mal à l'aise avec tant de monde pour la protéger en cas de problèmes. On m'ouvrit sans hésiter cette fichue porte. Elle disposait aussi d'un bon petits groupe de valets qui apparemment étaient prêts à exécuter tout ses ordres même les plus dangereux. Ce sont ces même valets qui m'emmenèrent de l'autre côté de la villa. Ils me laissèrent face à une porte coulissante en verre. Je dus en déduire que ma bonne vielle mère était de l'autre côté. J'ouvris cette porte avant de me prendre un violent et bref coup de vent. L'air marin...il était si bon, si doux. Je fermai les yeux pour mieux gouter à ce plaisir.

Je tournai ma tête vers la gauche et j'aperçus Serafina ou plutôt, maman. Elle avait toujours ces cheveux longs et bruns. Ils étaient magnifiquement bouclés et accompagnés de mèches rousses, attachés en demi-queue pour dégager son front de poupée. Elle semblait admirer la belle vue qui s'offrait à elle. C'était du moins en apparence. Elle semblait songeuse, peut-être qu'elle pensait à Papa, le seul véritable homme de sa vie. Je ne voulais pas l'interrompre mais je me devais de le faire si je voulais lui adresse ne serait-ce qu'un mot. Je posai ma main sur son épaule quand tout à coup mon portable se mit à vibrer. Je lus le prénom de la personne qui me l'avait envoyé, il s'agissait du petit Aki. Je voulus en lire le contenu quand je me rendis compte que ma mère s'était déjà tournée vers moi. Elle me regardait avec ce drôle de sourire. Il ressemblait à un sourire angélique. Elle avait l'air si heureuse de me revoir au point de me serrer la main avec les siennes. Elle me proposa d'aller m'assoir sur l'une de ses chaises pliantes en bois. Une fois assis nous nous mîmes à parler de tout et n'importe quoi. La discussion avait duré presque trois heures. J'avais failli oublier le message d'Aki. Je fis donc comprendre à la personne qui se tenait en face de moi qu'il était temps pour moi de m'en aller avant de quitter les lieux en courant.

Il devait être dans les alentours de quinze heures quand j'arrivai à l'aéroport de L'île. La durée de trajet pour arrivée jusqu'à Tokyo était d'à peine une heure. Tout ce que j'avais trouvé de mieux à faire dans ce vol c'était dormir et rien d'autre. J'arrivai à Tokyo sans le moindre soucis. Tout ce qui me restait à faire c'était de prendre un train pour Namimori. A cause du retard du métro je dus patienter encore une bonne heure avant d'avoir le prochain train. Il me fallut au moins trois longues heures pour arriver à Namimori avec ce train plein à craquer. Il faisait déjà nuit , c'était un soir de pleine lune. Je dus rentrer chez moi afin de poser ma tonne de valises. L'endroit était poussiéreux comme il ne l'avait jamais été. Je me devais de régler ce problème et au plus vite. Je dus me laver après avoir rendu cette endroit propre. Je sortis aussi propre que je ne l'avais jamais été. J'étais vêtu d'un t-shirt noir,d'un pull en cachemire noir, d'un vulgaire jean et de chaussures blanches et noires. Je reliais mes boîtes à ma ceinture qui était elle même cachée par mon pull. J'avais lu sur le téléphone qu'il m'avait donné rendez-vous dans un des parc de la ville. Mais avant d'aller là-bas je devais faire un détour par une épicerie histoire d'acheter de quoi manger ce soir et de quoi grignoter les jours à venir. J'en avais eu pour beaucoup mais cela ne me posait pas de problèmes.

J'allais donc au parc avec d'innombrables sac en plastiques en main et je ne cessais de mâcher ce chewing-gum que j'avais acheter à l'épicerie. Il faisait extrêmement sombre. Quelqu'un de normal aurait eu peur et aurait quitté le parc avec une telle ambiance. Ce parc était calme beaucoup trop calme. J'entendis par la suite des bruits de pas qui se faisait de plus en plus entendre avant de voir apparaître une silhouette à l'aide d'un lampadaire qui se trouvait non loin de moi. C'était ce petit Aki. Il venait vers moi en faisait un signe de la main et en esquissant un large sourire. Ne pouvant lui répondre à l'aide de signes de mains je lui souriais à mon tour quand une fille aux cheveux écarlates sorti de nulle part s'agrippa à la taille du bon vieux Aki. Elle ne semblait pas être une mauvaise personne ce qui donnait une bonne raison pour craindre cette personne. Elle m'était inconnue, peut-être venait-elle du groupe de mafieux que ne recherchions ? Ou bien était-elle une de ces citadines complètement détraquée que l'on avait l'habitude de trouver à Namimori ? Ma méfiance laissa place à un autre sentiment. Tout comme mon supérieur j'étais surpris par cette arrivée plus que soudaine, tellement surpris que j'avais fait une bulle gigantesque en allant m'asseoir sur un de ces bancs qui peuplait le parc. Cette dernière avait failli m'éclater en pleine figure.



Qu'est-ce que c'est que ce...?

Je ne pouvais que les regarder tous les deux se regarder dans les yeux. Je ne comprenais pas pourquoi mais un sentiment étrange s'était emparé de moi. Je commençais à me sentir de trop, puis abandonné avant d'être complètement seul la question était pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 02/08/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la Tempête Midnight (Rang A), Anneau de pluie (Rang D) et anneau de Brume (rang D) Anneau de la brume Insanguinata (B), les six autres anneaux Insanguinata (E à cause de dégats divers et d'une surutilisation de leurs anciens propriétaires)
Arme : Diverses armes d'Airsoft
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Mer 10 Aoû - 23:50

Dans son état normal, Yoko pouvait faire preuve de... d'attitude à la limite de la bizarrerie et empiétant largement dans l'idiotie, mais de la à faire un début de scène en somnolant c'était le pompon. Ainsi la demoiselle avait prit dans ses bras un jeune homme totalement inconnue en étant persuader de loin de le connaitre... ou non. Il faut bien comprendre qu'elle ne réfléchissait pas, enfin encore moins que d'habitude et que sa réaction pour une personne proche d'elle aurait était dans la zone de l'obscure alors quelqu'un qu'elle ne connaissait ni d'Adam ni d'Eve. Néanmoins elle avait dans son sommeil un si beau rêve qu'elle ne voulait ni ne pouvait se réveiller et était maintenant dans les bras de se beau jeune homme les yeux mi clos. Ainsi le cœur battant à tout rompre face à ce belle ébène elle avait posé sa question avant d'avoir pour réponse quelques chose de très intéressent. Etait-il vraiment celui qu'elle cherchait ? Mais si c'est pas lui, alors qui est-ce qu'elle cherche et pourquoi cherche-t-elle elle-même une chose à chercher en recherchant cette personne à chercher... même dans son état elle sentait la pire des incohérences et avait dit la voix emplie de douceur.

Mais si vous n'êtes pas lui et que je ne suis pas à ses coté qui est-ce qui est là-bas avec lui et moi ou suis je ?

Puis après un petit instant de recherche avec un regard a mi-clos pointé vers le siens et une mine idiote.

En fait qui est-ce que je cherchais ? est-ce que je cherche réellement quelqu'un où quelques choses ? Dans tous les cas je l'ai peut-être trouvé... ou pas ?

La salle disparaissait petit à petit avec son entré de nouveau dans la réalité, comme un rêve qui se brise contre la réalité et elle l'avait lâché en décochant tout de même une bise sur la joue du monsieur. Elle avait fait un pas derrière et sans même observer la moindre réaction se retournai et aller vers l'homme assis sur le banc des sacs près de lui. Une fois à six bons mètres elle s'était arrêté et avait tendu la main vers lui comme un certain avocat dans une série de jeu a succès dont le nom est l'oiseau qui renait de ses cendres de vérité. Avec un air des plus sérieux elle avait dit d'une voix franche.

Et toi qu'est-ce que tu cherche !

Le doigt interrogateur pointé vers lui et sans encore faire attention à la moindre réaction elle se mit à laisser trainer doucement son pied derrière elle de manière gêné.

Je... je suis désolé s'était impolie monsieur... et puis ça ne me regarde pas ce que vous cherchez... en fait pourquoi je vous demande cela ?

En fait plus que gêner et pour une raison obscure que mère nature pourrait expliquer mieux que nous pauvres mortels, elle se sentait fautive de lui avoir presque crié dessus et commençait à verser quelques larme l'air triste, elle commençait à regarder le sol comme si elle n'osait plus le regarder. Le maquillage tenant a peu prêt bon grâce aux dernière avancés en cosmétiques elle commença à faire un pas en avant... et se prit le pied dans sa robe bien évidement ce qui avait fait qu'elle se ramassa royalement la gueule par terre n'émettant qu'un petit Aïe dans un léger râle de douleur. Cela n'avait d'ailleurs pas suffit à la sortir de sa semi torpeur et elle était resté pour le moment le nez au sol.

Le sol… c’est dur.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 193
Date d'inscription : 08/07/2010
Age : 22
Localisation : Dans une pizza géante

Feuille de personnage
Anneaux: Katsuo Ten Kara Ringu & Arashi ringu
Arme : Le sabre du ciel, l'arc du ciel et les Breaks-fires Gloves
Argent: 170 000 ¥

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Mar 16 Aoû - 15:46

Pour l'instant la jeune femme ne m'avait pas lâcher et avait l'air de réfléchir, enfin elle avait plutôt l'air perdu dans un rêve, mais sa c'était globale. Ma question avait surement marcher, j’espérais qu'elle allait ce rendre compte elle même de toute les incohérence qu'elle débitait.
Avait-elle bu de l'alcool ? Non je n'en avais pas sentie dans son halène et elle ne ressemblait pas à une de ces fille qui se droguais dans les coin de rue, au contraire même elle était bien habillé et propre sur elle. Puis elle me lâchais soudainement pour reculer en arrière, non sans m'avoir fait une bise sous la joue droite et je dois avouer que sans la nuit qui cachais mon visage tout le monde aurai pus me voir rougir.

La jeune fille avait encore reculer et avait pointer un doigts accusateur sur moi pendant un instant je crus même qu'elle allait criée "Objection !" mais non elle m'avait simplement demander ce que je cherchais moi. Hum bonne question, moi ce que je cherche ? Un ramassis de mafieux totalement idiot et faible qui dérange le bon peuple de Namimori ? La paix dans le monde ? Ouaip un truc dans le genre surement.

La jeune femme battait maintenant du pied au sol, les yeux remplie de larmes, on avait presque envie de la prendre dan ses bras alors qu'elle s'excusait pour lui dire que ce n'était rien, enfin oui ce n'était rien, elle avait fait de mal à personne, enfin sauf à elle qui venais de se prendre, le sol.
Je me précipitais vers elle pour la relever et la posait à côté de Tanuma à qui je fit un sourire conciliant, au dépars je l'avais appeler pasqu'il me manquait et que je n'aimais pas chasser les mafieux seul. Maintenant on allait devoir trouver ce que nous allions faire d'elle.

Je pris Tanuma part le bras pour l'emmener un peu plus loin, la où la jeune femme ne pouvait pas nous entendre, c'était assez indiscret de parler de quelqu'un quand cette personne est à côté non ?

-Que fait'on d'elle ? J'ai bien regarder c'est une mafieuse ... tu crois qu'elle est en état de venir avec nous ?

Je regardais mon gardien d'un air interrogateur, même s'il elle était mafieuse à mon avis elle n'était pas assez vive en ce moment pour ce battre contre quelqu'un et j'avais peur qu'elle se blesse.

____________*_*________
Crains la justice du ciel des Katsuo Invité !


..:: [Che il ciello della speranza abbatte] ::..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 17
Date d'inscription : 25/02/2011
Age : 24

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la famille Katsuo, Anneaux du Soleil et du Ciel (A), Anneau de la Brume (B)
Arme : Cable extensibles, Dague, PistoletGamba della Fenice (X-Arm)
Argent: 10 000

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Jeu 18 Aoû - 6:36

Cette fille, elle était complètement étrange. On ne savait même pas si le comportement qu'elle avait à leur actuelle était habituel ou pas, c'est pourquoi nous devions tous les deux restés méfiant vis-à-vis d'elle. En tout cas si elle jouait le jeu de la fille égarée qui s'interrogeait sur beaucoup de choses, bah c'était à moitié réussi. Cette charmante personne jouait à merveille le rôle de la jeune fille étourdie en allant à la rencontre de petit Aki de cette manière. Pour un spectateur normal, la comédie aurait été extraordinaire, mais pour quelqu'un comme moi, il n'y avait rien d'intéressant. Ca ne parvenait même pas à me faire rire. C'était un petit spectacle qui m'avait rendu complètement indifférent vis-à-vis de cette fille. Elle ne faisait que nous faire perdre du temps et rien d'autre. On avait bien plus important à faire.

Elle fit par la suite un geste plutôt bizarre, un geste qui m'était presque familier. Elle s'était tournée vers moi afin de me pointer du doigt avec un air des plus sérieux. Ce geste je l'avais déjà vu auparavant mais je ne trouvais pas où. J'avais beau chercher je ne voyais pas où j'avais quelqu'un se dresser de la sorte. C'est alors que j'eus l'image de ce jeu que je n'aimais pas forcément et que Ibiki, l'enfant d'une vieille amie avait réclamé pour son anniversaire. En un instant, j'avais effacé de ma vision cette charmante demoiselle pour la remplacer par cet homme au costume bleu qui hurlait constamment : « objection ». Je fis un petit gloussement suite à cette petite pensée qui était venue de presque nulle part. J'avais failli oublier la question qu'elle m'avait posée. Je lui répondis quelques temps après.

Ce que je cherche ?


La vérité c'était que je ne savais pas trop quoi lui répondre. J'étais complètement hésitant, même mon "expression faciale" montrait que je me fichais de sa question, ce qui en soit n'étais pas vraiment faux. Je fis une énorme bulle avec mon chewing-gum avant de la ravaler.

~ Quelqu'un avec qui je pourrais rester jusqu'à la fin de mes jours ~


Ainsi j'avais exaucé son souhait, à savoir répondre à sa question. J'avais donné une telle réponse afin d'éviter une seconde question du genre. A vrai dire la réponse que j'avais donné n'était pas pleine de sincérité enfin c'est ce que je pensais. Quelques instants plus tard cette jeune fille s'était excusée pour ce comportement anormal tout en s'interrogeant encore et encore. Elle faisait peine à voir. Encore plus après s'être mise à pleurer avant de tomber accidentellement. La chute était plutôt drôle. Je la regardais en esquissant un large sourire alors qu'elle était au sol. Un petit ricanement sorti de manière involontaire de ma bouche. Je n'étais pas aller l'aider car je savais qu'Aki le ferrai. Et c'est ce qu'il fit avant de m'emmener de manière brutale dans un coin tranquille et de me demander ce qu'on pourrait bien faire d'elle ?

Lui aussi commençait à s'y mettre avec toute ces interrogations. Je n'avais pas la moindre idée de ce qu'on pourrait faire d'elle.

Je crois qu'on n'a pas tellement le choix. Elle va venir avec nous. Comme ça j'aurai quelqu'un qui portera mes sacs.

En effet c'était cruel. On pouvait remarquer que mon expression avait changé lorsque j'avais dit ces derniers mots. J'avais regardé mon supérieur avec un air des plus sadiques, et c'est sans son accord que j'étais retourné auprès de la jeune fille afin de lui glisser quelques mots de la plus simple des manières, sans donner l'impression d'être quelqu'un de fourbe, de malhonnête, mais plutôt en essayant de garder un air impassible.

J'accepte tes excuses à condition que tu portes ces sacs pour moi et que tu nous suives. Vois-tu mon ami et moi devons régler une « affaire importante » et je ne dois pas avoir les mains prises pour régler ce petit problème.

Je me retournai ensuite vers Aki en lui demandant de manière indirecte la position des gentils petits mafiosi qui trainaient dans la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 15
Date d'inscription : 02/08/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Anneau de la Tempête Midnight (Rang A), Anneau de pluie (Rang D) et anneau de Brume (rang D) Anneau de la brume Insanguinata (B), les six autres anneaux Insanguinata (E à cause de dégats divers et d'une surutilisation de leurs anciens propriétaires)
Arme : Diverses armes d'Airsoft
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   Jeu 18 Aoû - 11:55

Oui le sol est dur, il la toujours était et le sera presque toujours sauf dans des cas particuliers. Yoko était donc au sol avant que le prince dans ses rêves ne l'assoit sur un banc, bien sûr avec ce choc le voile du rêve disparaissait pour retourne à la réalité. Bien qu’à moitié consciente lors de ses dernières action il avait au moins fallut le temps que les deux hommes se concerte pour que tout ou du moins une partie de sa pensée se remette en place et elle ne se souvenait de rien avant de s'excuser pour ? En tout cas elle avait fait une boulette dans cet état étrange entre le sommeil et le réveil, encore et se demandait bien ce qu'elle devait faire. Elle s'étira les bras en l'air pour bailler de manière peu discrète, puis du revers du manche de sa robe essaya cette larme de fatigue. Sauf que sa manche fut plus mouiller qu'elle ne le pensait et avait un eu de crasse supplémentaire. Pourquoi avait-elle pleurer ? Pour de simples excuses ? Décidément le mot "Idiote" résonnait dans sa tête et maintenant que l'un des deux hommes revenait son visage était sans même se rendre compte, transformé. Passant de la jeune file un peu stupide et complètement perdu à une jeune femme douce bien que légèrement dans le brouillard elle avait observé un quart de seconde le jeune homme maintenant le plus proche avant de le regarder... enfin... dans les yeux pour écouter ce qu'il avait a dire.
Dans l'immédiat ce qui faisait le plus peur a la jeune ex mafieuse, ex habitante d'un hôpital spécialisé était bien encore cette dur solitude qui pour elle était tout aussi douloureuse que de se prendre le sol de pleine face si ce n'est plus. Quelle réaction aller avoir une jeune femme devant un homme qui lui intime presque l'ordre de porter ses bagages comme une boniche ? Aucune idées et peu importe le visage de Yoko lui depuis un instant fut métamorphosé, un sourire emplie de douceur, presque de tendresse. C'est le moins qu'elle pouvait offrir à une personne qui se désigne pour briser sa solitude naissante et ne la laissant pas seul un soir qui s'annonçait des plus sombre de bien des manières. L'éclat créer dans les yeux de la jeune femme n'aurait pu être ternie par rien au monde a cet instant et encore moins l'air impassible de Tanuma, d'ailleurs de prêt il avait surement du remarquer la chaine autour du cou de Yoko ornée de six bague en très mauvaise état, elle par contre n'avait pas fait attention s'il en avait au fait qu'il puisse en avoir une. Les mafieux on n'en croise pas à tous les coins de rue tout de même. Doucement elle avait pris les sacs pour ne pas abimer leurs contenue s'il devait y avoir quelques chose de fragile dedans et en passant à coté du monsieur au visage sans émotion y déposa discernement un bise avec un visage des plus doux et reconnaissant. Avant de dire avec toujours un grand sourire.

Merci.

Il n'avait surement pas compris le pourquoi de ce mot, peut-être que oui, dans le fond elle s'en moquait puis elle s'était arrêté un pas plus loin pour dire.

Ne tardons pas, je n’aimerai pas vous faire rater votre < affaire importante > ça serait dommage.

Elle avait aussi lancé un sourire doux à l'autre homme avec un petit clin d'œil avant d'attendre sagement debout de nouvelles instructions les sacs en mains.

____________*_*________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Douce nuit [PV: Aki et Tanuma]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une douce nuit sous le Balcon [Terminé]
» Douce nuit [PV Ilsith et Draolith]
» Entend la douce nuit qui marche (feat. Chad)
» Douce nuit... [PV Akuzu Mia]
» Douce nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KH-Reborn RPG :: La Partie Rpg :: Namimori :: Habitations-