Bienvenue sur KH-Reborn RPG
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le forum déménage : Par ici ~

Partagez | .
 

 Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 11
Date d'inscription : 26/03/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Vongola XII Mist Ring, Vine Orb Hell Ring, Segno Hell Ring, plusieurs Mist Rings et Thunder Rings
Arme : Kyoka Suigetsu, Pantera di Nebbia, Volpino Blanco di Nebbia, Masamune, Nemico Informazione Esporre, Pellegrino di Fulmine, Coniglio di Nebbia, Topo di Fulmine, Pernice di Fulmine et Fiamma Boots
Argent: 0 ¥

MessageSujet: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Mar 2 Aoû - 19:53

Aizen avait entendu quelques rumeurs, agissant pour son propre compte et ne reconnaissant pas le Boss actuel, ou du moins ce gamin des Katsuo qui aurait été choisi par cet incompétent de Rand qui devait bien rire en ce moment dans une base désertique... Enfin bref, il avait entendu dire qu'un gamin aux cheveux blancs/gris et qui portait un "12" sur la joue s'était rendu à la plage. L'homme utilisa ses Fiamma Boots pour aller plus vite, les mains croisées, ne regardant presque pas où il allait, ses chaussures allaient dans la bonne direction, survolant le ciel à une vitesse rapide. Le Mist Teacher se faisait assez vieux et il le savait, son corps commençait un peu à rouiller, n'ayant plus la souplesse d'antan, comme lorsqu'il était jeune. Il devait trouver un réceptacle pour son esprit et donc lâcher ce corps en le cachant dans le QG des Vongola. Mais quel réceptacle utiliser ? Et existerait-il un humain pouvant contenir son esprit ? Mais la question la plus intelligente et probante était sûrement... Comment faire ? Car bien qu'il sait que Mukuro Rokudo et Daemon Spade avaient pu y arriver, notre bibliothèque sur pattes préférée ne savait pas comment faire. Ou du moins, si, il savait la théorie mais la pratique manque.

Il continuait de percer le ciel majestueusement avant d'arriver enfin là où il voulait être, en clair la plage. Une bague qui semblait anodine se transforma en une bague avec des serpents qui bougeaient dessus. De puissantes flammes de la Brume s'en dégagèrent pour recouvrir toute la plage, Aizen soupira un long moment en remettant sa bague dans sa forme d'avant. Rand n'était pas passé par là, donc que ces foutues rumeurs étaient non fondées et fausses. Il releva ses lunettes mais sentit une présence qu'il avait déjà ressenti, Aizen fut surpris durant une fraction de seconde avant de reprendre son air calme habituel. Il avait très bien compris de qui il s'agissait : Fujiwara Akito, son opposé Millefiore. Aizen voulait se battre avec lui lors de l'attaque de Byakuran à l'école, 10 ans plus tôt, mais il dut se battre contre un autre gros poisson, le Bras Droit de cette famille et leur gardien de la Pluie, Coyote Starrk.

Aizen sourit. Il était content, il allait pouvoir affronter ce gardien avec toute la détermination voulue. Il avait une main dans sa poche, celle-ci touchant une boite, au cas où le Millefiore voulait l'attaquer, bien que c'était son intention. Attendez... C'est un élément de la Brume, lui aussi... Alors pourquoi ne pas prendre possession de son corps ? Aizen prit un air assez sadique aux lèvres, fier d'avoir eut cette idée : Il allait régler le compte à un Gardien des Millefiore mais en plus il allait régler aussi son problème de corps. Comme on dit... Une pierre, deux coups non? Enfin bref... Le Vongola regarda sa proie s'approcher de lui, prête à tomber dans son piège pour se faire dévorer par notre binoclard préféré. Il ferma les yeux et sourit innocemment, regardant le nouvel arrivant.


- Quelle belle journée n'est-ce pas ?

Cette phrase semblait normale, voir anodine, mais son sourire cachait une envie de combattre que l'illusionniste en face de lui avait du clairement ressentir...

____________*_*________


The Illusion Teacher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Mar 2 Aoû - 21:55

La fatigue et l'ennuie. Le plus gros ennemi que peut avoir un Millefiore quand il n'est pas en mission. Et c'est actuellement mon cas. Que faire ? Je n'ai plus d'ordres de Byakuran depuis déjà des années. Depuis que nous avons perdu contre ces gamins, on a été dispersés, et on n'a plus aucun contact. Que faire ? Attendre qu'il donne signe de vie ? Ou prendre mes propres initiatives ? Je n'en sais rien, j'en ai marre, je ne sais pas ce que je veux réellement faire. Mis à part me battre et tuer des gens, je n'ai aucune occupation. Byakuran m'aurait-il oublié ? Peut-être est-ce normal après tout....J'ai lamentablement échoué et perdu le contrôle de mon corps il y a maintenant 10 ans. Je ne m'en suis toujours pas remis, au fond j'ai toujours des cicatrices qui ne veulent pas disparaître, des blessures qui ne veulent pas cicatriser. J'ai été faible à ce moment là, et ça me déprime. Claquant mon poing dans le mur de mon appartement, je bouillonnai intérieurement. Il devait avoir honte de moi après tout ce temps ! Comment pourrai-je me montrer de nouveau en face de lui après cet échec pire qu'humiliant ? J'ai honte, j'ai peur, je ne sais plus quoi penser ni faire. Je suis fatigué et lasse de tout ça. Je préfèrerai encore mourir que de me montrer à Byakuran tant que je n'aurai pas de nouveau gagner un combat, et battu ne serait-ce qu'un Vongola. Mais depuis...je n'ai pas touché à mes armes. Je n'ai pas ôté la moindre vie, je ne me suis jamais entrainé. Comment pourrai-je vaincre quelqu'un alors que je ne suis plus faible qu'eux ? Je me ferai tuer. Mais même cela ne me faisait guère peur. Quand on me cherchait, on me trouvait et ça partait toujours en bagarre. Parfois je gagne, parfois je perds. telle est la vie de maintenant...

Je pris l'un de mes katana dans mes mains, et le sortis de son fourreau. La lame était toujours aussi belle, le pommeau aussi d'ailleurs. J'avais trouvé de belles armes, et je les chérissais. J'avais un pressentiment et je le serrai contre moi. Mes armes m'ont toujours suivi jusque là et ne m'ont jamais lâché. Elle viendront avec moi dans ma tombe lorsque je mourrai. Mis à par Ryuuka, il n'y avait personne que je chérissais. Mais même lui je n'avais plus de nouvelle depuis ces dix dernières années...Qu'est-il devenu ? J'aimerai tant le revoir....Mais peut-être est-ce trop demandé à cette misérable vie. Relevant ma tête, je posais mes yeux sur le plafond blanc du salon, puis je me levais de la chaise sur laquelle j'étais assis. J'avais déjà mon manteau et donc je pus très vite mettre mes deux katanas sur la ceinture qui leur était dédiée. Je pris aussi un paquet de cigarette et m'en allumais une avec un briquet qui se trouvait dans l'une de mes poches, puis je sortis lentement. J'étais terriblement fatigué mais je n'avais pas envie d'aller me reposer, j'avais juste envie de prendre l'air et de....Combattre. Cette envie ne me quittait jamais à vrai dire. Non, j'ai sans cesse envie de combattre, de sentir le sang couler, de voir l'expression crispée des gens qui souffrent....Pourtant, je me suis toujours retenu jusque là. Pourquoi ? Pour ne pas décevoir une nouvelle fois Byakuran-sama. Pour ne pas perdre une nouvelle fois face devant le boss, pour ne pas avoir encore plus honte. Oui, c'est ma plus grande peur depuis ces quelques années qui sont passées. Je ne veux plus être la risée de la famille Millefiore, et pourtant...pourtant je apitoie sur mon sort, alors que je ne devrais pas. Alors que je devrais continuer à me battre...

Lorsque je fus dehors, je me dirigeai vers la plage. Pourquoi là-bas ? telle est la question. Mais je sais que c'est l'endroit le plus calme de Namimori en ce moment, et que je ne serai pas dérangé là-bas...Ou pas. Lorsque je fus aux abords de la plage, pas encore dessus quoi, je vis une personne étrangement familière....Un Vongola XII génération. Que faisait-il là ? Je me mis en garde, mais faiblement. Pour ne pas qu'il perçoive que j'étais déjà méfiant. Si je me souviens bien...Cet homme est un gardien de la brume aussi, et donc je devais prendre des précautions. Mais la fatigue m'empêche de réfléchir correctement...Tout semble si flou ! Bon sang ! En plus l'enflure souriait, et je n'aime pas du tout son sourire peu réconfortant. Il est plutôt...Ironique. Voir sarcastique. Et je voyais clairement qu'il n'avait pas envie de discuter, mais de combattre... Et mon sentiment s'accrut un peu plus lorsqu'il parla.

- Quelle belle journée n'est-ce pas ?

Je ne répondis pas, me contentant seulement de positionner mes mains sur les manches de mes katanas en fronçant les sourcils. Il ne voulait pas taper la discute, et moi non plus, mais il valait mieux retarder ce qui allait sans doute se passer. je connais l'étendu des pouvoirs de ce Vongola, et je savais que depuis que je l'avais vu sa force avaitaugmenté. Et donc il est actuellement nettement plus fort que moi. Même quelqu'un de plus crevé que moi l'aurait directement compris. Je me tendis...Cet homme, je n'avais pas confiance en lui. Et son apparence arrogante me donnait encore plus envie de le tuer. Mais je me retiens de lui sauter dessus, et lui dit, le plus calmement possible:

- Effectivement, très belle journée...Une journée qui donne envie de papoter un peu, n'est-ce pas ?

J'enlevais mes mains de mes armes pour me redresser un peu plus. J'ai sacrément mal au dos aujourd'hui, c'en était...Étrange ! Etant donné que nous étions deux illusionnistes "professionnels" , je ne me doutais pas que ce Vongola voyait clairement dans mon jeu. Mais bon... Je m'avançai lentement vers l'eau, en passant négligemment devant l'homme. Je me regardai dedans, et vis un visage blafard, un visage creusé par la fatigue. Je relevais la tête, ramenant lentement mes mains vers ma ceinture.


Dernière édition par Akito Fujiwara le Mer 3 Aoû - 11:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 26/03/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Vongola XII Mist Ring, Vine Orb Hell Ring, Segno Hell Ring, plusieurs Mist Rings et Thunder Rings
Arme : Kyoka Suigetsu, Pantera di Nebbia, Volpino Blanco di Nebbia, Masamune, Nemico Informazione Esporre, Pellegrino di Fulmine, Coniglio di Nebbia, Topo di Fulmine, Pernice di Fulmine et Fiamma Boots
Argent: 0 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Mar 2 Aoû - 22:25

Aizen le remarqua directement, ses cheveux bleus violacés ainsi que ses yeux couleur de la mer ne pouvait pas le rendre indifférent. Cependant il semblait s’être affaibli, et pas qu'un peu... Il ne se serait pas battu depuis tout ce temps? Depuis ce combat contre lequel il avait pu affronter le Gardien de la pluie, et que le match fut qu'aucun des deux ne gagna. Car ce combat fut trop épuisant autant pour Aizen que pour Coyote de venir aider leurs amis. Aizen soupira un petit cou, regardant toujours l'épéiste et illusionniste qui lui faisait face, il aurait put le tuer en un coup bien placé par une illusion, mais... C'était une technique de faible que d'attaquer par derrière. Aizen souriait toujours, son sourire qui avait perturbé un bon nombre d'adversaires, il ferma les yeux. Ce temps pouvait durer une seconde ou deux pour Aizen, alors que pour son adversaire, des heures devaient défiler, leur différence était trop grande, et le fait qu'il ferme les yeux était... Une opportunité à prendre. Mais était-ce un piège du Vongola? Non. Il voulait savoir si il était lâche ou si c'était un homme loyal. Il avait envie de l'affaiblir encore plus et de lui voler son corps et détruire définitivement son âme pour qu'il ne revienne plus jamais... Ou bien l'absorber, ainsi que ses souvenirs ... Un être humain pouvait-il vraiment faire ça ? Mais ... Qui a dit qu'Aizen était humain?

Aizen sortit ses lunettes, et l'homme devait peut-être l'avoir compris si jamais son ami lui avait raconté son combat avec lui, que c'était un monstre et que si jamais il plaquait ses cheveux en arrière, il serait sérieux. Aizen remarqua son nouvel "ami" passer devant lui pour aller se mouiller les pieds dans l'eau. Celle-ci était fraîche comparé au sable qui était brûlant sous leurs pieds. Aizen se mit alors à rire idiotement à sa phrase. Parler ? Effectivement. Il avait quelques questions à lui poser... Oui, c'était normal, cela fait maintenant dix ans qu'ils n'ont pas pu bouger d'un poil et il voulait donc savoir certaines choses qui pouvaient être intéressantes pour lui. Comme ce Gardien de la Pluie, qu'à-t-il bien pu devenir ? Était-il mort ? Et Byakuran ? Pourquoi n'ont-ils pas refait surface dans le monde mafieux tout ce temps? Et surtout... Ont-ils une implication avec la disparition de Rand ?


- J'ai plusieurs questions à te poser... Fujiwara Akito. Tout d'abord ... Comment vont Mr Byakuran et Coyote Starrk ?

L'homme aux lunettes nettoya ses lunettes avant de les remettre sur son nez, les calant bien pour enfin perdre son sourire pour regarder Akito de manière hautaine, d'une façon qu'il allait probablement détester, mais l'illusionniste s'en fichait éperdument, après tout... Il allait parler de son Boss. Il dévisagea donc Akito et reprit donc sa série de question, qui devaient surement l'énerver, ce dernier qui voulait se battre. Mais un avantage considérable semblait être pour Akito, car Aizen n'avait pas d'armes, il avait tout dans ses boites de stockage, il ne portait comme arme que ses poings pour frapper son ennemi. Bien évidemment, il peut toujours l'ouvrir, mais Akito a peut-être un moment pour l'attaquer pendant qu'il l'ouvre.

- Les Millefiore ont-ils un rapport avec la disparition de Sawada Rand?

Aizen, après cela, remonta une dernière fois ses lunettes avant de rester stoïque, presque à la merci de son ennemi qui était pourtant puissant, même si il était affaibli. Il ne bougeait tellement pas, que ses mains étaient relâchées vers le bas et que ses yeux étaient invisibles par le reflet de ses lunettes qui devait un peu éblouir Akito.

____________*_*________


The Illusion Teacher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Mer 3 Aoû - 10:59

Mes pieds entrèrent dans l'eau fraîche et je ne pus m'empêcher de laisser échapper un frisson de la tête aux pieds. Cela faisait du bien, mais ça ne réveillait pas, ce qui est bien dommage.. La fatigue allait beaucoup me coûter si on se battait.... Mais je ne pourrai pas l'empêcher. De plus, je commence à sentir cette frustration si connue que j'ai chaque fois que mon corps veut sentir l’adrénaline des combats. je le sentais qui voulait suer...Même ça, c'en était frustrant ! Je serrai les dents, mes mains commençant à trembler. Le silence devenait pesant mais...Je sentais toujours l'imposante présence du Vongola derrière moi, et ça me stresse plus que tout. Car je le sentais, qu'il le faisait exprès. je le sentais, qu'il essayait de me rendre fou, de me faire craquer. Au moment ou l'homme dont je ne connaissais pas le nom me parla, je me retournais pour lui faire face, le visage neutre, n'exprimant pour seule chose que la fatigue, mais aucune autre chose. J'avais fait en sorte aussi qu'il ne puisse pas lire dans mon regard, alors que moi je le détaillais de haut en bas. Il avait sorti les lunettes, et ça faisait vraiment dans le style "je-peux-lire-en-toi", ce qui m'énerva d'avantage. Pourtant, avec cette allure, il ne faisait pas forcément arrogant...Mais je l'avais déjà vu avec une autre coupe et sans lunettes. Là, il se croit pour Dieu. Et un frissons l'envahit à cette pensée. Dieu ? Le seul dieu que je connais c'est Byakuran-sama, et rien ne pourra changer... Ensuite, il ria suite à ma phrase, ce qui me laissa perplexe. Qu'avais-je donc dit de si drôle ? Rien, donc il n'avait aucune raison de rire...Je continuais de le regarder avec mes yeux bleus foncés, avant de relever d'une main mes cheveux en soupirant. Il faisait chaud bon sang !

- J'ai plusieurs questions à te poser... Fujiwara Akito. Tout d'abord ... Comment vont Mr Byakuran et Coyote Starrk ?


Sentant une rage bouillante monter en moi, je crispais les mains pour ne pas éclater. Comment osait-il ? Comment osait-il demander des nouvelles d'eux ? Et surtout...Comment connait-il mon nom ? Moi-même je ne connais pas le siens, et je ne lui ai jamais dit...Enfin je ne m'en rappelle pas... Lui décochant un regard noir, je ne lui répondis pas, souriant d'une manière peu joyeuse en prenant une grande bouffée d'air. Je le vis nettoyer ses lunettes puis les remettre sur son nez, pour ensuite arrêter de sourire et me regarder....D'un air hautain ? Comment osait-il ? Il se jouait de moi en plus l'enflure. Je le regardais de nouveau, essayant de garder mon calme. Je vis avec surprise qu'il n'avait pas d'armes, ce qui me valut un petit bruit de surprise. Mais je me repris bien vite lorsqu'il me posa de nouveau une question.

- Les Millefiore ont-ils un rapport avec la disparition de Sawada Rand?


Qui c'est lui ? Mais bon...J'allais en profiter. C'est donc avec un air provocateur que je lui répondis, en m'approchant de lui dans un mouvement de félin et surtout d'illusionniste.

-Qui sait...Dis-moi plutôt qui tu es et comment tu connais mon nom, et je te répondrai peut-être.

Il était resté stoïque pendant tout ce temps, ce qui avait le chic de m'énerver encore plus. ma voix s'était donc faite dans un murmure mais avait pris aussi un ton plutôt menaçant malgré ma fatigue. Ce mec m'intrigue au plus haut point. Ensuite, je me décalais un peu de lui lorsque ses lunettes m'aveuglèrent. Puis je pris un coquillage qui se trouvait sur la plage, et je commençai à jouer avec en le balançant en l'air. En le convergeant avec ma flamme, il pourrait faire une bonne arme; mais je m'abstiens quand même alors que cet homme semblait être à ma merci. Je ne fis rien, attendant sa réaction et sa réponse. Mon visage reprit son habituel masque glacial alors que je fermais à demi les yeux à cause du reflet dans les lunettes du Vongola. En plus, je sentais bien trop sa présence pour qu'il soit vraiment venu ici pour parler. Peut-être ne savait-il même pas que j'étais là, au final, avant de venir ici. Je grimaçais, puis je me retournais. J'avais la grosse envie de le frapper; c'en devait vraiment chiant.
D'ailleurs, cette envie prit le dessus et je sortis l'un de mes katana, pour me retourner vivement vers l'homme et le trancher directement. Ses yeux s'écarquillèrent, une expression si onctueuse, alors que le sang giclait...Mais j'avais un mauvais pressentiment...Un très mauvais....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Date d'inscription : 26/03/2011

Feuille de personnage
Anneaux: Vongola XII Mist Ring, Vine Orb Hell Ring, Segno Hell Ring, plusieurs Mist Rings et Thunder Rings
Arme : Kyoka Suigetsu, Pantera di Nebbia, Volpino Blanco di Nebbia, Masamune, Nemico Informazione Esporre, Pellegrino di Fulmine, Coniglio di Nebbia, Topo di Fulmine, Pernice di Fulmine et Fiamma Boots
Argent: 0 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Jeu 4 Aoû - 16:39

Aizen ne bougeait plus, et semblait réfléchir. Alors comme ça il y avait des chances que Rand se soit fait arrêté par eux qui ont perdus durant le combat contre les Vongola et leurs alliés... Et puis Byakuran avait disparu ... Se pourrait-il qu'il y ait un nouveau Boss des Millefiore ? Ou bien serait-il revenu ? Aizen réfléchissait tant bien que mal. Il regarda Akito et sentit une épée le transpercer... Ce fut très rapide, tellement vite qu'il ne remarqua pas le moment où il avait dégainé son épée. Aizen baissa les yeux pour regarder le sabre et attrapa celui-ci, s'écorchant les mains, crachant du sang qui alla sur la figure d'Akito... Et là... Un sourire naquit sur les lèvres du Vongola. Le sang recouvrait ses dents, mais il souriait, il ria même. Était-il fou ? C'est la question que l'on pouvait se poser, mais personne ne pouvait vraiment le savoir. Le Vongola posa sa main ensanglanté sur la joue d'Akito, tout en riant avant de susurrer très bas.

- Sayonara...

Son corps semblait lourd... Très lourd... Trop lourd pour un humain. Il venait de transpercer un mur d'acier, Aizen était derrière lui, intact, comme si il n'avait rien eut, comme si il ne s'était jamais fait trancher... Les illusions sont les meilleures... Une de ses Hell Rings crachait des flammes puissantes, qui commençaient à baisser violemment au vu qu'il avait stoppé son attaque. La Hell Ring reprit une forme normale et avant même qu'Akito puisse comprendre qu'il l'avait battu, Aizen donna un violent coup de pommeau dans la nuque de ce dernier, si puissant qu'il ne pouvait que tomber inconscient à terre... De plus, sa fatigue était telle qu'il était obligatoire pour lui de tomber. Aizen remonta ses lunettes, fier que son stratagème eut si bien marché. Mais quelques secondes après, Aizen tomba à son tour... Que c'était-il passé ? Eh bien je vais vous répondre... Aizen avait quitté son corps et était rentré dans celui d'Akito, pour entamer le véritable combat : Un combat psychique.

Aizen était caché dans l'ombre, regardant Akito qui devait être désemparé, ne sachant pas où il pouvait se trouver : au plus profond de son âme tout simplement. Un illusionniste ne peut contrôler quelqu'un facilement, il faut d'abord le combattre intérieurement... Bien que Mukuro Rokudo utilisait son trident pour créer une faille et controler directement la personne, Aizen préférait nettement le combat intérieur... Après tout, c'est beaucoup plus jouissif et drole. Aizen regarda alors Akito en tapant dans ses mains comme pour l'applaudir... D'ailleurs... Pourquoi applaudissait-il ? Tout simplement son esprit dérangé qui avait refait surface.


- Second round, Fujiwara Akito-kun ? Ah ... Et pour ton nom... Je viens du futur, donc je le sais pour cela.

Déstabiliser son adversaire, lui faire croire que la vérité est fausse et que le mensonge est vrai, ainsi que de lui montrer que la vérité est vraie et que le mensonge est faux, c'est ça, être un illusionniste talentueux... C'est de transformer une réalité en une autre réalité. Akito devait le savoir, et surtout... Il devait avoir compris qu'Aizen voulait une chose qu'il appartenait : son corps.

____________*_*________


The Illusion Teacher
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Jeu 4 Aoû - 23:25

La lame le transperça, si bien que je sentis le sens influer dans ma lame. Mais pourtant...Il ne hurla pas, il ne montra aucun signe de douleur. Je fronçais les sourcils au moment où il aggrava mon katana. J'écarquillais les yeux et ma bouche s'ouvrit sous la surprise, mais je ne dis rien, alors que l'homme me cracha son sang au visage, et je dus fermer les yeux pour ne pas en recevoir dedans. Alors, il commença à rire, rire comme un fou. La terreur ? je ne l'avais jamais sentis aussi puissamment. J'essayais de défaire ma lame de sa main, et j'y arrivai seulement lorsque le Vongola mit sa main ensanglantée sur mon visage, me procurant un frisson glacial. Puis je sentis une présence derrière moi et je sus...Que j'avais perdu.

- Sayonara...

Réagir ? Je n'eus pas le temps que je sentis quelque chose s'abattre sur ma nuque. Ce fut un simple cri de douleur et de stupeur que je laissai échapper avant de m'effondrer, inconscient, sur le sable chaud, tout en santant, avant de sombrer totalement, quelque chose -ou plutôt quelqu'un- entrer en moi. Puis ce fût le noir complet. Les ténèbres m'envahirent complétement, et l'inconscience me submergea. Du moins, pour mon corps, car étrangement mon esprit resta éveillé. Ou plutôt mon âme. Oui... La terreur était toujours présente en moi, je le sentais alors que j'étais normalement totalement inconscient. Une fois, je l'avais déjà été et pourtant je ne pouvais pas me mouvoir dans mon esprit alors que là c'était le cas. Serait-ce donc....Un coup du Vongola ? Je me retournais dans tous les sens, je sentais ma respiration...cela faisait bizarre de voir mon esprit. Enfin...Tout était noir, mais bon. Je me sentais relativement petit et faible...

C'est alors que je le vis. Là, droitement et fière, en train de...D’applaudir ? Mon esprit était embrumé par la fatigue et la douleur. Je me massais le cou, ou du moins le cou de mon âme...Comme cela faisait bizarre ! Il était dans un coin sombre mais pourtant je le distinguait nettement. Et c'est là...Que je compris ce qu'il voulait. Le terreur s’empara de nouveau de moi et là il n'y avait plus question d'illusionniste pour moi, j'étais trop fatigué et désorienté pour pouvoir me défendre contre des illusions ou même en créer des puissances. Pris d'un maudit vertige, je tombais à genoux. Le sol était froid, même glacial. J'avais froid.

- Second round, Fujiwara Akito-kun ? Ah ... Et pour ton nom... Je viens du futur, donc je le sais pour cela.

Je grimaçais sous la colère, même la rage, qui montait en moi. Je me relevais d'un coup, mes cheveux bleus balayant mon visage, et je me dirigeai rapidement vers l'homme, le katana levé. J'avais du mal à me contenir cette fois-ci, et je sentais légèrement ma flamme s'activer.

-Je n'y crois pas...T'es qu'un enfoiré, rien d'autre...Sors de mon corps, et dis moi ton nom merde !

Je le frappais au visage avec ma main libre, alors que je bouillonnais intérieurement. Il se joue de moi et ça l'amuse l'enfoiré. De plus, mon âme est plus faible que je ne l'avais été tout à l'heure, j'étais encore plus fatigué. Et je commençais à avoir mal au crâne. Cette fois-ci, je mis mon katana sous la gorge du Vongola du "futur", appuyant légèrement pour lui faire une entaille et pour laisser le sang couler. Mais...comment je peux avoir mal à la tête alors que là, je ne suis pas vraiment moi ? Je me ccomprends, mais bon...

-Pourquoi veux-tu mon corps ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 44
Date d'inscription : 15/08/2010
Localisation : Là où je suis ne te regarde pas.

Feuille de personnage
Anneaux:
Arme :
Argent: 10 000 ¥

MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   Dim 16 Oct - 18:55

Juste pour prévenir que je suis Akito, j'ai juste transmuté celui-ci vers mon TC afin de pouvoir jouer Byakuran sur celui-ci. Si tu comptes y répondre, ne fais pas attention à mon pseudo, je répondrai donc à la suite avec mon autre compte qui est Akito x).
Voilà voilà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Vamos a la playa para un muerto ! (Aizen VS Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Version n°11 : Vamos a la playa, oh oh oh
» Vamos a la playa (Pv Zarathos)
» Vamos a la playa, a mi me gusta bailar... ♫ [Bastien]
» Vamos à la playa !
» Vamos a la playa... [ Lexie et Ty' ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
KH-Reborn RPG :: La Partie Rpg :: Namimori :: Namimori (Sud) :: Plage-